TOP 6 des bénéfices du confinement pour les entreprises.

Le confinement nous a tous pris de court et il a fallu nous organiser, changer nos habitudes et repenser notre façon de travailler. Malgré les difficultés rencontrées, soyons positifs et voyons quels peuvent être les bénéfices du confinement pour les entreprises?

  • Télétravail : pour les sociétés qui n’ont jamais osé ou voulu l’implémenter de manière régulière, le confinement permet un test grandeur nature. Les équipements sont ils adaptés? Ordinateurs portables, réseaux sécurisés accessibles à distance, outils de gestion et de communication.

Les salariés pourront aussi se faire une réelle opinion du télétravail, souvent convoité, mais pas nécessairement adapté pour tous. Certes, les conditions actuelles sont particulières et l’environnement peut être perturbé par les « co-confinés ».

Les avantages du télétravail, même partiel : moins d’absentéisme et de retard dû au trafic et transports en commun, une réduction des frais généraux, une augmentation de la motivation et de la qualité de vie au travail, pourront sans doute séduire de nombreuses entreprises au retour à la normale.

  • Technologie : c’est l’occasion de faire le point, de s’adapter au digital, de l’étendre, de l’améliorer, et de le faire adopter par tous. Savoir se connecter à un réseau, au wifi, partager des informations, utiliser des outils interactifs performants, former à distance, ne serait-ce que pour proposer une alternative au mode classique. La migration technologique des entreprises devrait s’accélérer dès la reprise.
  • Communication : le travail à distance implique inévitablement une façon différente de communiquer, peut-être plus efficace, que ce soit en interne ou avec les partenaires et fournisseurs? Les réunions online ont tendance à être plus courtes et plus efficaces, même si elles ne se substitueront jamais aux face à face.
  • Cohésion d’équipe : on crée du lien, on partage les galères, les expériences et les best practices. Les video conférences permettent de découvrir ses collègues dans un environnement autre que le travail et les rendent ainsi paradoxalement plus accessibles. 
  • Créativité : l’adversité et la solidarité favorisent l’esprit créatif. On a tous pu l’observer sur les réseaux sociaux. Mais pas seulement… certaines sociétés se creusent les méninges et s’engagent pour la fabrication de masques, de gel hydroalcoolique, de respirateurs, etc… Les idées fusent. Le potentiel est là, alors pourquoi ne pas en profiter pour tirer parti de toute cette créativité au service de nouvelles solutions, de nouvelles façons de travailler, de communiquer…?
  • Organisation de travail: qui dit travail à distance dit changement d’organisation. Encore une fois, un exercice grandeur nature où des process sont sans doute à revoir, un plan de continuité à mettre au point, des priorités à définir, être plus efficaces, supprimer certaines tâches, en créer d’autres plus précises, plus adéquates, le tout à agrémenter d’expériences vécues.

Ne serait-ce pas des points sur lesquels il faudrait continuer de travailler à la fin du confinement? Surfer sur la vague de la résilience,  la solidarité et la créativité avant que l’individualisme ne reprenne sa place?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.